UN BEAU DIMANCHE


 

Au moulin d'Andé, l'été 2007, une cinéaste, Dominique Cabrera, un scénariste, Laurent Roth, une historienne, Sophie Wanisch  et douze comédiens travaillent durant trois semaines à
donner corps à l'idée de révolution.

Objet d'étude : le 17 juillet 1791, une journée oubliée de la révolution française.
Ce jour-là, la garde nationale tire sur la foule venue réclamer le jugement du roi arrêté dans sa fuite à Varennes, et tue une cinquantaine de personnes. Les républicains apprennent alors que leurs adversaires peuvent devenir des ennemis. Arrêtés, contraints à l'exil ou au silence jusqu'à l'amnistie de septembre 1791, ils prendront les Tuileries un an plus tard.

 

 

* Extrait

* Presse

* Le film est visible sur le site revolution-francaise.net

 

Publié dans la rubrique EXPERIENCES. 0 commentaires.

Commentaires

Publier un commentaire.



{ Page précédente } { Page 122 sur 130 } { Page Suivante }